Message du corps

malade
Source : Loïc

Il nous arrive tous d’être sur le banc des malades. Que ce soit du petit « dérangement » au virus , la maladie nous chahute sérieusement. Comment faire de cette mésaventure ,un apprentissage sur nous même ?

La maladie ( mal a dit) est la manifestation d’un « blocage » qui s’est cristallisé dans le corps. Dans cet article je n’aborde pas les maladies graves et sérieuses mais tous les petits tracas que nous pouvons rencontrer au quotidien ( fièvre , troubles intestinaux , crise de foie , rhume,…) Tous ces symptômes viennent nous dire quelque chose sur notre état interne, sur nos émotions et notre vécu. Nous allons voir comment transformer cette expérience « désagréable » en un super indicateur .

Lors d’une baisse de régime, je vous invite à vous poser ces questions:

  1. Comment je me sens physiquement? ex: tensions, douleurs , fièvre,…
  2. Quelles sont les manifestations physiques ?(soyez à l’écoute de votre corps et listez ce que vous sentez dans votre corps)
  3. Mon état physique est il en lien avec une situation particulière ? ex: tension au niveau du dos en lien avec le fait de vivre stressé au travail
  4. Quelles sont les émotions présentes en moi en lien à cette situation? ex:colère, tristesse, découragement,…
  5. De quoi ai-je besoin maintenant?  ex: repos, sommeil ,jeûner,…
  6. Puis-je écouter et respecter mon besoin présent ?

Il arrive que nous n’entendions pas le message de notre corps, ce n’est pas grave, on relâche ! ça va se décanter, nous pouvons le comprendre bien après la guérison . L’objectif de cet exercice est  de renouer le dialogue avec son corps.

bougie
Source : Med photoblogspa 2 Source : Merlin Phuket

Dans un premier temps, offrez vous ce dont vous avez besoin. Cet état est présent pour que vous puissiez « faire une pause » .

Chouchoutez vous , prendre un bain chaud avec quelques bougies et de la musique douce fait du bien au corps et à l’âme. Si vous êtes « patraques », hydratez vous et mangez léger , prenez l’air … Bref , être à l’écoute de ses besoins corporels et les respecter est la clé de la guérison. Mettez à profit ce temps d’arrêt pour vous recentrer sur vous et lâcher prise.

Nous avons pris l’habitude de vivre dans notre tête et sommes souvent « coupés » du corps. Pourtant il est notre véhicule pour la vie, c’est lui qui nous permet d’être et d’exprimer le  mouvement physiquement. Lorsque nous marchons, nos jambes avancent sans que nous ayons à y penser. Il en est de même pour nos cellules, muscles, organes ,…

Avez-vous observer la fabuleuse mécanique de notre corps ?

Généralement, nous sommes conscients de lui que lorsque nous avons mal. Et si nous prenions l’habitude de remercier notre corps quand il fonctionne bien? Le soir au coucher , le scanner et ressentir de la gratitude d’être en bonne santé .Lorsque nous habitons et prenons place dans notre corps  , nous sommes en mesure d’écouter ses signaux d’alerte; et ce sont eux qui vont nous prévenir de lever le pied , de prendre soin de nous avant que la maladie arrive. La relation que nous entretenons avec notre corps est très importante , en respectant son rythme et ses besoins nous retrouvons bien être et vitalité.

Une dernière pépite pour la route :

Le lien du site d’Estelle Daves qui est thérapeute en Libération Psycho émotionnelle . Un glossaire de toutes les parties du corps, les symptômes et leurs symboliques.

http://www.estelledaves.com/pages/estelle-daves/lpe-concept.html

 

 Mélanie Morand 

Accompagnement en Harmonisation et Réalignement

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.